06 décembre 2008

" Eloge de l'ordinaire " Barbara Ban Breathnach, Idée pour Noêl


Une union secrète

Quand la fin approchera, je voudrais pouvoir dire que toute ma vie, j'ai été mariée à l'étonnement. Que j'ai aussi été l'époux, étreignant le monde entre mes bras.

Mary Olivier




J'en ai déjà parlé ici, ce livre me tiens chaud, il est écrit avec gourmandise ( nombreuses recettes de cuisine ) Un cordon vermillon permet  de relire , de conserver, la page qui vous plaît . La maxime ci-dessus concerne le mois de Novembre.

( ...)


En introduction , dans les Remerciements,   
Jean Cocteau;

Ecrire est un acte d'amour
S'il ne l'est pas, il n'est qu'écriture


L'auteur comtemple,   les  cadeaux que la vie nous donne .
D'ailleurs elle croit toujours au Pere Noel, entre les lignes, à la page 526, elle écrit,

"Croire au père Noêl "

Il semble m'être arrivé exactement le contraire de ce que la plupart de mes amis ont vécu. Plûtôt que de diminuer graduellement au fil des années, la place qu'occupe le Père Noêl dans ma vie n'a cessé e s'accroître jusqu'a devenir omniprésente.

Je conclue , et reprend une phrase entendue sur France Inter," La vie est belle et c'est tant mieux ".








Posté par ahez à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur " Eloge de l'ordinaire " Barbara Ban Breathnach, Idée pour Noêl

Nouveau commentaire